Label de musiques rock. Écocitoyen, égalitaire et coopératif.

Tadam Records est un enfant à la fois tragique et optimiste né du premier confinement mondial de 2020.

Début 2020, la crise sanitaire nous a fait revoir complètement notre manière de penser le business musical indé. C’est ainsi qu’avec STEVE AMBER et les membres de cinq groupes qui seront annoncés à partir du 11 janvier, pour lesquels nous devions travailler la promo des sorties d’albums, nous avons réfléchi à des décalages pour plus tard, bien plus tard… L’idée de se regrouper est née à ce moment-là, avec Yann Landry en manager pour gérer ce beau monde et leurs créations. Il a fallu plusieurs mois de réflexion pour mettre en œuvre notre label, Tadam Records.

Tadam Records est un label rock au fonctionnement horizontal et coopératif où chacun a son mot à dire sur les orientations. Tous les artistes sont ainsi membres du conseil d’administration, où ils peuvent se prononcer sur le recrutement des nouveaux groupes. Tadam Records, c’est aussi un label pensé à 360°, composé d’un pôle relation presse et d’un pôle booking.

Par conviction, Tadam Records est sensible à la cause féministe et soutient toute entreprise qui irait dans ce sens. Dans ce milieu à l’imagerie profondément masculine voire virile qu’est le Rock, il nous paraît évident de commencer à inverser cette tendance et d’aller, enfin, vers l’égalité de traitement. Nous travaillerons avec des personnes qui sont sensibles à cette démarche. L’environnement professionnel, tout comme les concerts, doivent être des lieux et des moments où chacun se sent en sécurité et respecté. Il n’est pas normal qu’en 2020, les femmes doivent encore se justifier d’être chanteuses, musiciennes, bookeuses, techniciennes et d’être sous-évaluées par rapport à leurs confrères.

Toujours par conviction, Tadam Records est écocitoyen: les filières courtes seront privilégiées pour la production des albums, les matières recyclées pour la fabrication du merchandising et nous tenterons de bannir au maximum les matières plastiques.

Tadam Records veut créer la surprise, bousculer les normes en place et porter une nouvelle vision dans le milieu musical. Une vision fraternelle, égalitaire et coopérative. Que ce soit dans les rapports entre les membres de nos groupes ou avec nos partenaires extérieurs.

Le bureau du label est mixte et paritaire, composé de 2 femmes et 2 hommes ; Yann à la présidence, Alice à la vice-présidence, Eloa au secrétariat et Greg à la trésorerie. Les 4 membres du bureau et 3 autres musiciens forment le Conseil d’Administration, où toutes les décisions seront prises de façon démocratique et horizontale.

Eloa Mionzé est une jeune attachée de presse qui a intégré le label au cours de ses réflexions cet été. Elle apportera son expérience de chargée de communication, elle a par exemple déjà collaboré avec Dirty Waters Records.

Depuis une dizaine d’années, Yann Landry, le label manager, erre à dessein dans le milieu musical. Depuis 2015, son poste de rédacteur en chef rock à La Grosse Radio lui a permis de mettre en lumière des centaines de groupes de Rock, avec pour sacerdoce la découverte et l’indé.

Depuis 2017, Yann est attaché de presse au sein de sa structure La Tête de l’Artiste. Son goût de l’indépendance l’a conduit à manager plusieurs projets et à gérer la promotion d’une quarantaine de groupes avec l’idée d’aller toujours plus loin dans leur développement artistique.

Enfin, en consultante du label, Isabelle Fontan de Mox Musique aura à charge le marketing digital et la mise en place de la stratégie de communication. C’est l’éminence grise de Yann Landry, avec lequel elle collabore depuis 2017 sur plusieurs développements de projets musicaux. Les deux complices se comprennent à demi-mot.

L’esprit d’entraide et de confiance fait partie de ce qui dirige TADAM RECORDS.

Lire notre Charte